Opinions / Tendances

Se connecter à travers Rwanda E-learning Network (le réseau des organisations appliquant les technologies numériques pour l’éducation au Rwanda)

Image for the articleAriane Umurerwa est chargée du développement des formations chez Three Mountains, une entreprise d’eLearning. Elle s’efforce d’élaborer du contenu adapté au contexte rwandais, en créant des supports d’apprentissage innovants, simples et divertissants à Kinyarwanda. Dans cet entretien, Ariane Umurerwa évoque les actions et les initiatives qu’elle défend en tant que secrétaire du Rwanda eLearning Network et ce qu’elle aimerait apporter à la conférence eLearning Africa.

 

Pouvez-vous nous parler de l’origine du REN ?

Tout a commencé au Caire lors de la conférence eLearning Africa de 2016. Avec mes collègues de Three Mountains learning advisors, nous recherchions d’autres participants venus du Rwanda. Compte tenu des ambitions élevées du gouvernement rwandais sur l’usage des technologies numériques dans l’acquisition des compétences, nous avons été un peu déçus de ne trouver que David Rurangirwa de l’USAID et Carolyn Kerr de l’Université Kepler. De retour à Kigali, j’ai mené une enquête rapide sur l’état de l’apprentissage numérique au Rwanda et constaté qu’il existe une quarantaine d’instituts et d’organisations qui s’efforcent de mettre en place des activités d’apprentissage en ligne. J’en ai fait part à David, qui a suggéré de contacter ces organisations afin de créer un réseau qui nous permettrait de nous soutenir mutuellement. L’idée a été très appréciée et la première réunion du Rwanda E-learning Network (REN) a eu lieu en août 2016.

Pourquoi un REN ?

Nous voulions créer un espace où nous pourrions discuter ouvertement de nos échecs, de nos combats et de nos opportunités et apprendre les uns des autres. Au Rwanda, le gouvernement s’occupe des infrastructures techniques, mais la production de contenus contextualisés, attrayants et efficaces (au-delà des innombrables PDF et PPT disponibles sur les sites Web) relève de la responsabilité de chaque organisation.

Qui sont les membres du REN ?

REN est un réseau informel d’individus intéressés par le développement de contenus en ligne. Nous avons des enseignants, des consultants et des développeurs d’applications, mais aussi des personnes travaillant dans des universités, des instituts de formation et des agences gouvernementales.

Comment est-ce que vous fonctionnez ?

Nous avons un comité qui prépare les réunions mensuelles. Nous nous rencontrons le dernier mercredi de chaque mois dans les locaux d’un des membres. Nous gérons le réseau de manière aussi informelle et efficace que possible. Une réunion dure généralement deux heures : une présentation intéressante suivie de quelques questions, puis un temps d’échange informel avec des rafraîchissements. Parfois, nous faisons une visite à l’extérieur pour rencontrer de nouvelles personnes intéressées par notre travail, nous informer sur les derniers développements et promouvoir nos entreprises. Pour communiquer, nous utilisons principalement notre page Facebook.

Comment peut-on devenir membre ?

Jusqu’à présent, nous avons personnellement invité les gens à nous rejoindre, mais le réseau est ouvert à tout le monde. Les personnes qui veulent être invitées peuvent envoyer un email à : aumurerwa@threemountains.academy. Et quand vous serez à Kigali, n’oubliez pas de consulter notre page Facebook. Une de nos sessions d’apprentissage en ligne pourrait vous intéresser.

À quels défis êtes-vous confrontés ?

Pour être honnête, on peut dire que les relations entre les jeunes start-up privées et les institutions gouvernementales en charge des TIC pourraient s’améliorer. En outre, un réseau ne fonctionne que si tous les membres participent. Après un démarrage dynamique, la participation a baissé. Néanmoins, j’ai le sentiment qu’avec la venue de la conférence eLearning Africa au Rwanda, les choses vont s’améliorer.

Quels sont vos principaux résultats ?

L’année dernière, le comité de rédaction du réseau a écrit un article intitulé « E-learning in practice » pour la conférence SMART AFRICA. Avec l’aide de membres de REN, nous avons publié notre étude sur l’état de l’apprentissage en ligne au Rwanda. Certains membres ont rédigé des propositions conjointes et mené des actions de conseil ensemble. Un de nos membres met en place des installations de téléconférence et nous orientons toutes les personnes qui recherchent ce type de service vers notre collègue.

Que pensez-vous de la venue de la conférence d’eLearning Africa au Rwanda ?

L’année dernière, le réseau avait pour objectif de faire venir la conférence eLA au Rwanda. Nous pensions que 2018 était encore un peu tôt, mais nous étions très enthousiastes quand, au retour de Maurice (eLA 2017), David a dit que l’édition 2018 de la conférence aurait lieu ici. Je ne pouvais pas le croire moi-même. Nous étions assis autour d’une table et tout le monde le bombardait de questions : « Comment est-ce possible ? Pourquoi maintenant ? »

Quel sera, selon vous, votre rôle pendant la conférence ?

Nos fonctions pourraient être multiples : faire de la publicité sur les réseaux sociaux, animer des sessions et présenter nos contenus, nos produits et nos services d’apprentissage made in Rwanda. Nous voulons parler de notre expérience : le parcours d’entrepreneurs numériques innovants et d’ONG idéalistes à la recherche de moyens appropriés et efficaces d’utiliser les technologies numériques pour l’éducation. Nous voulons que la révolution numérique au Rwanda, à laquelle nous aspirons tous si ardemment, devienne enfin une réalité.

 

eLearning Africa 2018

La conférence eLearning Africa 2018 aura lieu à Kigali, sur Rwanda, du 26 au 28 septembre.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*