Tendances

L’Université de Namibie entre dans l’ère du sans-fil !

L’Université de Namibie (UNAM) vient de lancer un nouveau réseau wifi offrant à tous les étudiants du campus équipés d’un ordinateur portable la possibilité de se connecter directement à Internet. Disponible depuis le 20 février 2012 pour les étudiants du campus principal Windhoek, il est prévu d’étendre le projet aux dix campus de l’Université répartis dans tout le pays.

Le Directeur du Centre Informatique de l’UNAM, Nabot Uushona, explique à eLearning Africa que le service a été programmé pour débuter à la rentrée de février, mais qu’il faudra probablement attendre avril ou mai pour que les neuf campus et les huit résidences étudiantes soient aussi couverts.

Forte de son corps estudiantin de 13 000 personnes, de ses 288 maîtres de conférences et de ses 36 professeurs, on pourrait penser que la mise en place du service à si grande échelle de l’UNAM implique un engagement financier considérable. Pourtant, Maggy Beukes-Amiss, maître de conférence au Département de l’Information et de la Communication, relate qu’il a été possible de trouver un moyen terme : « Les coûts de l’infrastructure ont été couverts par l’université, tandis que les étudiants prennent en charge le coût total de la connectivité en payant une contribution annuelle de N$300 (€ 30) lors de leur inscription. »

Bien qu’il soit encore impossible d’évaluer l’impact à long terme du réseau sans-fil sur les modes d’apprentissage des étudiants, Uushona raconte que d’après les périodes d’essai organisées sur l’un des campus l’année passée, ils ont pu observer que le fait de pouvoir accéder aisément à l’information aide les étudiants à être mieux préparés pour leurs classes et pouvoir faire leurs devoirs de partout sur le campus (cafétéria, bibliothèque, résidences, etc.)

Alors que la plupart des étudiants du campus Windhoek possèdent des ordinateurs portables et peuvent donc bénéficier immédiatement de la connexion sans-fil, cela n’est pas le cas de certains campus très reculés de l’UNAM. Ainsi, la disponibilité de l’accès à Internet a une autre conséquence : « les étudiants voient la nécessité d’acquérir un ordinateur portable afin de bénéficier complètement de l’initiative. Des négociations sont en cours entre l’UNAM et certaines parties prenantes afin de fournir des ordinateurs aux étudiants en utilisant là aussi des moyens de réduire les coûts », explique Uushona. Beukes-Amiss ajoute qu’alors que l’Université rend accessible l’informatique à ses étudiants, cette nouvelle dimension va renforcer la culture informatique en dynamisant l’apprentissage de compétences en TIC parmi les étudiants hésitants et peu initiés.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*