Non classifié(e) / Sur le terrain

Il faut un village mondial pour élever les enfants du XXIe siècle

Un des principaux débats actuels sur l’éducation tourne autour des solutions offertes par les outils informatiques. Peuvent-ils favoriser l’accès ? Peuvent-ils améliorer la qualité de l’éducation ? Peuvent-ils rendre l’éducation plus pertinente ? Pouvons-nous exploiter les TIC au profit du développement des compétences ? Et, enfin, quel impact la technologie a-t-elle sur le rôle des enseignants et des étudiants ?

La Finlande domine incontestablement la scène mondiale dans le secteur de l’éducation et dans la mise en œuvre de l’agenda de développement numérique. Elle offre également une large gamme de services numériques à ses citoyens. Toutes les questions énumérées ci-dessus font partie de sa rhétorique éducative nationale. Les TIC sont presque universellement considérées comme un outil éducatif clé, un outil que les jeunes du pays doivent maîtriser pour pouvoir réussir dans la vie.

Les TIC ont ainsi trouvé tout naturellement leur place dans le système éducatif, sachant que les compétences informatiques font partie des compétences clés du cursus. Les outils des TIC, les ordinateurs, les tablettes et les téléphones portables sont utilisés de multiples manières (récupération d’informations, préparation de présentations, rédaction, jeux éducatifs, développement de compétences de codage, travail collaboratif en ligne, etc.). Ces nombreuses applications donnent aux enfants une large vision des opportunités que leur offre le monde numérique. Et le fait que les écoles, qui déploient des plateformes d’apprentissage, des solutions d’apprentissage mobiles et des réseaux sociaux, soient activement présentes dans le monde numérique élargit les possibilités d’apprentissage et de progression des citoyens et des membres des communautés.

En Finlande, l’éducation est basée sur des valeurs. Le cursus national stipule que la première valeur est « l’unicité de chaque enfant et le droit à une bonne éducation ». Le système éducatif est donc basé sur le respect des enfants et sur leur bien-être et leur croissance. Par nature, les enfants sont curieux et aiment apprendre. Pour développer ce comportement à l’école, les enfants doivent se sentir heureux et en sécurité et ressentir un sentiment de bien-être.

Une école est un état d’esprit. C’est une communauté de pratique axée sur l’apprentissage, qui aide les jeunes membres de la société à comprendre qui ils sont, quelle est leur relation aux autres et comment ils peuvent œuvrer au bien commun.

La confiance, la responsabilité personnelle et la camaraderie doivent occuper une place centrale dans toutes les établissements scolaires. Les écoles, les équipes scolaires, les enseignants et les apprenants eux-mêmes doivent pouvoir contribuer à l’optimisation des objectifs d’apprentissage dans leurs écoles et leur salle de classe.

Les outils numériques permettent de personnaliser l’apprentissage afin de répondre aux besoins individuels des apprenants et d’une large variété d’élèves. Cet apprentissage personnalisé a besoin d’enseignants compétents. Lorsqu’ils sont compétents et motivés, ceux-ci sont prêts à assumer la responsabilité de leur propre pratique et à se montrer créatifs en faisant varier les situations quotidiennes en fonction des apprenants.

Pour y parvenir, la collaboration entre les enseignants et le personnel d’appui (conseillers d’éducation et enseignants spécialisés) de l’école doit être forte. La Finlande considère les enfants comme des individus uniques et comme des élèves spéciaux qui ont le droit de bénéficier d’une éducation capable d’optimiser leurs apprentissages. L’accent est mis simultanément sur les apprenants individuels et sur la communauté, et non sur des individus, des tests ou des groupes.

Les TIC et l’eLearning ont conduit à une transformation de l’éducation et de la formation. L’apprentissage interactif et personnalisé est appuyé par des outils numériques, qu’il s’agisse de comités de projet collaboratifs en ligne, de vidéos réalisées par des étudiants et téléchargées sur YouTube ou d’un jeu en équipe sur téléphone portable pour se familiariser avec l’établissement.

Les solutions informatiques sont souvent considérées comme jouant un rôle clé dans la réalisation des objectifs éducatifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, sans oublier les nombreuses initiatives menées par les pays dans ce domaine.

Les outils informatiques et numériques sont source de nouvelles opportunités éducatives. Ils remettent également en cause les paradigmes traditionnels qui sous-tendent la vision et la construction de l’apprentissage. Les TIC ne doivent pas être considérées uniquement comme des outils pour améliorer l’enseignement, mais comme un moyen d’ouvrir de nouvelles portes pour améliorer la qualité globale de l’éducation en introduisant de nouveaux éléments dans la boîte à outils des enseignants.

Lors de la session « Il faut un village numérique pour élever un enfant dans le monde numérique : renforcer l’éducation et les compétences des éducateurs » d’eLearning Africa, Mme Satu Järvinen et M. Esko Lius s’associeront aux participants pour trouver des solutions d’intégration des TIC combinant l’expertise éducative du nord et du sud.

La session invite les participants à trouver de nouvelles solutions numériques et de nouvelles pratiques pédagogiques pour appuyer l’apprentissage et ouvrir la voie à de nouvelles méthodes de développement des compétences pour les enseignants. Elle aborde des thèmes tels que l’accès, la pertinence et l’inclusivité dans le secteur de l’éducation et tentera de déterminer comment ces thèmes peuvent être soutenus par les technologies de l’éducation et par une culture de l’apprentissage axée sur l’étudiant.

La session s’appuie sur les connaissances et l’expertise des participants, sur l’échange de connaissances et sur l’intervention d’experts pour trouver de nouvelles solutions pédagogiques et numériques. Au lieu de se contenter d’écouter, les participants deviennent des collaborateurs chargés de créer de nouvelles connaissances.

L’édition 2018 d’eLearning Africa verra pour la première la venue d’une large équipe d’experts finlandais de l’éducation. Tous les délégués de la conférence sont invités à venir découvrir les solutions et les représentants finlandais à Kigali, Rwanda, du 26 au 28 septembre 2018.

Rejoignez Satu Järvinen et Esko Lius dans leur session du Jeudi 27 septembre, à 11:45, pour en discuter davantage!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*