Non classifié(e)

Finlande : recours aux TIC pour l’enseignement de toutes les matières

Share this great news with your contacts!


par Satu Järvinen

La numérisation est considérée comme la plus importante révolution des écoles finlandaises depuis des décennies. La connaissance et la compréhension des outils informatiques est une compétence basique du nouveau programme d’éducation de base entré en vigueur en 2016. Ce programme classe les TIC au rang des compétences transversales applicables à toutes les disciplines. Au lieu de définir les TIC comme compétence distincte, l’apprentissage de ces technologies est combiné avec l’étude de différentes matières. Les enseignants peuvent ainsi exploiter divers outils informatiques pour enseigner les mathématiques, les langues, les sciences, la biologie, les arts, ou n’importe laquelle des 21 matières du programme finlandais. L’entreprise Four Ferries, qui participera à la conférence eLearning Africa à Abidjan, présentera sa solution d’intégration des TIC à l’apprentissage des mathématiques.

En plus d’être des compétences transversales intégrées aux matières du programme éducatif finlandais, l’apprentissage des TIC est incorporé aux objectifs pédagogiques de toutes les disciplines enseignées en Finlande. La liste complète des compétences transversales révèle l’accent renforcé mis par le nouveau programme sur le développement de compétences non techniques nécessaires à la réussite professionnelle future des apprenants :

  • Pensée critique et initiation à l’apprentissage
  • Compétence culturelle, interaction et expression de soi
  • Prise en charge autonome et gestion de la vie quotidienne
  • Alphabétisation multilingue
  • Connaissance des technologies de l’information et de la communication (TIC)
  • Connaissance du monde professionnel et entrepreneuriat
  • Participation, implication et construction d’un avenir durable

La numérisation accélère certes le processus de recherche et de traitement de l’information, ainsi que la résolution des problèmes, mais elle ne pallie pas les défis liés à l’enseignement et à l’apprentissage. Pour que les outils informatiques soient utiles dans l’apprentissage, des changements pédagogiques s’imposent. Outre les compétences informatiques techniques, les écoles doivent orienter les apprenants vers la gestion d’informations enrichies et les inciter à des comportements responsables dans les d’environnements numériques. Ces actions passent par l’adoption de nouvelles approches pédagogiques et la mise à niveau des enseignants. SkillSafari œuvre dans le développement des compétences informatiques des enseignants en Finlande et à l’international.

Ces dernières années, de plus en plus d’entreprises finlandaises partagent leur expertise et proposent leurs solutions à l’international, avec un intérêt croissant pour l’Afrique. Certaines, comme SkillSafari (www.skillsafari.io) et Four Ferries (www.fourferries.com) sont activement présentes dans plusieurs pays du continent. SkillSafari propose des solutions numériques pour cartographier et valider les compétences d’enseignants en Tunisie, au Maroc, au Rwanda et en Zambie. Quant à Four Ferries, elle a lancé en Zambie, avec un succès retentissant, sa solution pilote de mathématiques fondée sur des recherches.

En plus de SkillSafari et de Four Ferries, une délégation finlandaise prendra part à eLearning Africa pour présenter un large éventail de solutions éducatives et de services adaptés à tous les niveaux. Organisation ombrelle de promotion mondiale des fournisseurs de solutions finlandais, le réseau PINO (www.pinonetwork.fi) compte en son sein une grande variété de fournisseurs. Par exemple, Huippu Education propulse l’enseignement et les éducateurs du cycle préscolaire et Polar Partners conçoit les normes scolaires finlandaises.

La plupart des services présentés s’appuient sur une collaboration avec les établissements scolaires finlandais visant à aider les écoles et enseignants à offrir un apprentissage moderne. Conformément à la tradition finlandaise, toutes les solutions sont conçues suivant le principe de « primeur à la pédagogie » ; qui accorde une place centrale à la formation des apprenants. L’apprentissage se fait par des services technologiques et par le renforcement de l’accès, de la pertinence et/ou de la qualité. Partant de la Scandinavie au pays des éléphants, la délégation finlandaise comprendra des experts de l’enseignement préscolaire, de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle (EFTP), de l’enseignement supérieur et de la formation des enseignants. Y feront également partie des fournisseurs de diverses solutions numériques (aide à l’apprentissage de diverses disciplines, évaluation, codage, intelligence artificielle, ingénierie pédagogique). Tous ces acteurs sont nécessaires pour proposer la meilleure éducation possible.

D’après l’expérience finlandaise, nous avons appris qu’aucun secteur ne peut, à lui seul, pallier les défis liés à une éducation de qualité. Il faut pour cela une collaboration de toutes les parties prenantes, notamment les éducateurs, les gestionnaires, les experts, les entreprises technologiques et même les apprenants. Une telle synergie permet de mettre au point des solutions éducatives du futur et d’assurer la prospérité des nouvelles générations.



Satu Järvinen – Fondateur et Directeur général de SkillSafari

Satu s’est donné pour mission d’élaborer une stratégie mondiale de services éducatifs et de mettre en œuvre des solutions innovantes d’apprentissage numérique, en vue de garantir à l’accès à une éducation de qualité dans le monde. Mû par la ferme conviction que les technologies offrent aux apprenants des avantages sans précédent d’apprendre et d’acquérir les compétences critiques nécessaires pour leur réussite professionnelle, Satu collabore avec des partenaires locaux et internationaux pour mettre au point et déployer efficacement des solutions éducatives adaptées à tous les apprenants et éducateurs.



Share this great news with your contacts!

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis tellement heureux de collaborer cette stratégie au sein de service éducatif.
    Le problème se pose au niveau de l’école primaire public
    En tant que doctorante en économie ,mon espoir de comprendre la corrélation étroite entre environnement scolaire public et environnement familial.
    Comment peut-on réussir cette tranche de population pauvre derrière cette stratégie innovante???
    Bien cordialement

    • Bonjour Houria,
      ce sont ce type de questions fondamentales que l’on discute au sein d’eLearning Africa. Nous avons aussi une Newsletter qui aborde plusieurs questions comme la vôtre. Je vous invite à nous joindre pour la prochaine édition d’eLearning Africa et à vous inscrire à la Newsletter, afin d’avoir des réponses bien concrètes et professionnelles.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*