Aperçus de la conférence

Des entrepreneurs éthiopiens rivalisent avec le tableau noir

Share this great news with your contacts!


Eskinder Mamo

Eskinder Mamo

Eskinder Mamo et Amanuel Abrha sont nés et ont grandi en Éthiopie. Une fois leurs études supérieures terminées en Europe, ils se sont installés à Berlin, en Allemagne. Après le lancement réussi de leur start-up de conseil informatique et économique, ils sont maintenant déterminés à utiliser leur expérience de la vie à l’étranger pour contribuer au développement de leur pays d’origine.

Par Kwesi Brako

Mamo et Abrha ont consolidé leur expertise grâce à leur startup AhadooTec, qui conçoit et développe des solutions logicielles pour le Web et les plates-formes mobiles, mais aussi en offrant des services de conseil en informatique et en gestion pour aider d’autres personnes à « améliorer la compétitivité de leur entreprise ».

Grâce à AhadooTec, ils ont récemment pu lancer leur projet ambitieux qui vise à améliorer l’accès à l’éducation et la qualité de l’éducation en Éthiopie avec des solutions informatiques créatives.

« En tant que membres de la diaspora éthiopienne en Allemagne, Eskinder et moi-même avons toujours voulu contribuer au développement de l’Éthiopie. La création d’AhadooTec nous a permis de retisser des liens avec notre pays d’origine, tout en continuant à vivre dans un environnement économique bouillonnant, particulièrement dans le secteur de l’informatique », explique Amanuel Abrha, ingénieur informatique et cofondateur d’AhadooTec.

« Un de nos projets, Fidel (‘alphabet’ en amarhique), est une plate-forme d’apprentissage personnalisée et conviviale destinée aux élèves du secondaire, qui permet un apprentissage collaboratif sur de multiples plates-formes (Web et mobile). Nous estimons que Fidel pourrait aider des millions d’élèves africains à acquérir de meilleures qualifications et donc à améliorer leurs perspectives d’emploi. »

Fidel permet aux élèves d’accéder à du matériel pédagogique gratuit, de se préparer pour les examens, de suivre leurs progrès et de collaborer avec leurs pairs de manière conviviale. Abrha explique que la plate-forme encourage l’apprentissage en dehors de la salle de classe, tout en enseignant aux élèves des compétences du XXIe siècle telles que la collaboration, la communication, la résolution de problèmes, l’auto-apprentissage et la maîtrise des technologies.

« Nous favorisons l’utilisation hors-ligne et le fonctionnement multi-plates-formes pour permettre au plus grand nombre d’élèves possibles d’accéder à l’application. Et nous privilégions le contenu localisé et la formation des enseignants, a expliqué Mamo. Première application de ce genre en Éthiopie, Fidel stimule la motivation des élèves et améliore l’accès et la qualité de l’éducation dans un pays où le tableau noir règne encore en maître. »

Alors que certains auraient tendance à remettre en question le bien-fondé d’être basé en Europe pour créer des solutions informatiques et commerciales adaptées à l’expérience et/ou sensibilité du peuple éthiopien d’Afrique de l’Est, Abrha explique les bénéfices qu’ils tirent de cette position.

« En Europe, nous disposons d’infrastructures exceptionnelles, comme un accès rapide et fiable à Internet ou des mécanismes de soutien aux start-up. Mais il est difficile de vivre en Allemagne et de créer des solutions adaptées à la situation africaine. C’est pour cette raison que nous avons installé notre équipe à Addis-Abeba en Éthiopie. »

Grâce à cette équipe, ils peuvent adopter une approche très concrète pour la création de solutions Web et mobile adaptées aux élèves éthiopiens d’aujourd’hui, tout en continuant à se former dans l’environnement européen des start-up.

Fidel est en phase bêta depuis le mois de mai 2014. Lors de la conférence eLearning Africa 2015, Eskinder Mamo présentera les conclusions de l’évaluation de leur application Web et mobile, ainsi que les enjeux de leur travail et leur expérience de collaboration avec des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux.



Share this great news with your contacts!
Tags: ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*