Aperçus de la conférence / Sur le terrain

Transformer la formation médicale dans les régions isolées

Health[e]Foundation  trains its the first group of healthcare workers with the eLearning course on tablets in South Africa.

Health[e]Foundation
trains its the first group of healthcare workers with the eLearning course on tablets in South Africa.

Dans les pays en développement, la formation des travailleurs de santé est parfois semée d’embuches. Travaillant souvent dans des régions isolées qui n’ont que peu ou pas d’accès à Internet, il leur est souvent extrêmement difficile d’accéder aux connaissances et aux formations médicales les plus récentes. Mais aujourd’hui, des programmes de formation hybrides et à distance innovants utilisent les TIC et les contenus numériques pour pallier ce problème, améliorant de façon spectaculaire les possibilités de formation des travailleurs de santé et, par conséquent, le niveau des soins prodigués aux communautés.

Par Jessamine Brown

Parmi ces programmes basés sur les TIC et les technologies mobiles figure notamment le programme d’enseignement à distance de l’Institut des maladies infectieuses en Ouganda. Ce programme cible les travailleurs de santé et autres acteurs de la gestion et de la prévention du VIH/SIDA et des autres maladies infectieuses en Ouganda et dans toute l’Afrique subsaharienne.

Les participants aux formations à distance de l’Institut travaillent souvent dans des environnements qui ne disposent pas d’un accès rapide et fiable à Internet. L’Institut avait donc pour objectif de mettre au point une solution ne nécessitant que peu de technologie mais néanmoins capable de satisfaire aux besoins de formation des participants tout en leur permettant de continuer à travailler.

La solution finale combine plusieurs technologies, notamment les logiciels open source et les SMS, qui prennent en charge l’intégralité de la formation, depuis la présentation initiale jusqu’au suivi final en passant par la mise à disposition des supports de formation.

Les technologies utilisées comprennent un environnement d’apprentissage virtuel hors ligne qui est préchargé sur une clé USB. Les travailleurs des zones rurales qui n’ont pas Internet peuvent donc participer aux formations à condition de disposer d’une clé USB et d’un ordinateur. Les téléphones sont également utilisés. Grâce à un numéro gratuit qui les met en relation avec le Centre d’information sur le traitement du SIDA (ATIC), les travailleurs de santé peuvent, en effet, bénéficier de conseils immédiats sur le traitement des maladies infectieuses. Enfin, pour le suivi de la formation, l’Institut utilise les SMS. En envoyant des questions de test aux participants, il vérifie que ceux-ci ont bien retenu les connaissances acquises pendant la formation.

Le projet a prouvé son efficacité auprès de centaines de travailleurs de santé ces cinq dernières années. Non seulement le personnel médical est mieux préparé, mais la formation a permis à l’Institut de revoir sa stratégie d’utilisation de l’eLearning en complément de l’enseignement traditionnel.

Une initiative similaire, mais à plus grande échelle, est gérée par la Fondation Health[e], une organisation qui s’est mise au défi d’offrir aux travailleurs de santé et aux travailleurs communautaires des régions du monde les plus privées de ressources l’accès à des connaissances actualisées grâce à l’apprentissage hybride.

La Fondation propose des programmes de formation personnalisés et durables qui associent les sessions en face à face et l’eLearning (clé USB et Internet). Elle a également mis au point une application d’eLearning qui peut être utilisée sur smartphones et tablettes Android. Toutes les formations peuvent être suivies en ligne ou hors ligne, ce qui facilite l’apprentissage dans les régions les plus reculées.

Grâce à l’eLearning, les participants étudient à leur propre rythme, sans interrompre leur travail dans les établissements de santé. Le feed-back sur leurs progrès provient des e-tuteurs qui les suivent et des sessions de formation sur site. Les participants bénéficient également de l’accès permanent à des informations fiables. Avec ses 16 programmes disponibles dans 11 langues différentes, la Fondation Health[e] a formé environ 7 000 participants l’année dernière, améliorant ainsi la qualité des soins pour des milliers de patients et de communautés.

Les initiatives d’enseignement à distance gérées par l’Institut des maladies infectieuses et par la Fondation Health[e] seront évoquées plus en détail lors de la conférence eLearning Africa 2015.

Tags: ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>