Aperçus de la conférence

Présentation des parcs scientifiques et technologiques égyptiens

mail-partL’Égypte a longtemps été un phare de science et d’innovation et le porte-drapeau d’une civilisation dotée d’un immense patrimoine scientifique et culturel. Au fil des siècles, les scientifiques égyptiens ont apporté leurs contributions à de multiples domaines scientifiques tels que l’astronomie, la chimie, la médecine et l’ingénierie.

Par AbdelRahman El-Sayed, ITIDA (Agence de développement de l’industrie des technologies de l’information)

Aujourd’hui, l’Égypte est une destination prisée pour les entreprises qui souhaitent externaliser leurs processus informatiques et administratifs. L’environnement commercial du pays possède une vaste réserve de talents multilingues et techniquement compétents, il offre la possibilité de faire des affaires à bas coût, dispose d’infrastructures fiables et évolutives pour les entreprises et bénéficie du soutien et des investissements substantiels du gouvernement.

L’Égypte a bâti un écosystème complet pour soutenir l’industrie nationale des TIC et ouvrir la voie à la croissance des services d’externalisation. Son secteur des TIC émerge comme un modèle de dérégulation et de privatisation, mais aussi comme un catalyseur de réformes dans d’autres secteurs.

Les leaders mondiaux de l’industrie des technologies arrivent en masse en Égypte pour bénéficier des investissements stratégiques du gouvernement qui ont pour but de créer un environnement compétitif favorable aux innovateurs, aux entrepreneurs, aux entreprises locales, aux start-ups et aux investisseurs régionaux et internationaux.

Le gouvernement met en œuvre une stratégie multidimensionnelle, avec un certain nombre de projets emblématiques en cours de réalisation. L’un de ces projets concerne la création de sept parcs technologiques qui favoriseront le développement de l’industrie nationale des TIC et amélioreront la position de l’Égypte en tant que fournisseur de services d’externalisation et de TIC de niveau mondial. Les parcs (un est achevé au Caire et d’autres ouvriront d’ici à la fin de l’année dans des villes de deuxième rang telles qu’Alexandrie et Asyut) sont bâtis autour d’infrastructures dernier-cri qui garantiront leur viabilité en tant que centres régionaux d’innovation, de commerce et d’investissement.

La création des parcs technologiques résulte de la volonté des pays africains de booster leur compétitivité économique grâce à une meilleure exploitation de leur potentiel scientifique et innovant. L’élaboration de politiques pour les parcs technologiques et les technopôles vise deux grands objectifs : développement territorial et intégration dans l’économie internationale en attirant des entreprises de niveau mondial.

Le modèle égyptien visait surtout le développement d’un réseau durable d’incubateurs d’entreprises pour stimuler la compétitivité et la productivité des PME. Les incubateurs ont été installés dans des régions non exploitées, caractérisées par la présence d’infrastructures techniques, d’un bon environnement d’affaires et d’une base universitaire ou industrielle pour les projets de service.

Une telle expansion massive du secteur national des TIC présente une mine d’opportunités pour les prestataires de formation, les partenaires détenteurs de savoir et les instituts d’innovation qui souhaitent profiter de ces nouveaux centres et proposer une variété de services afin de développer la réserve de talents égyptienne, une des plus importantes au monde.

Vous souhaitez en savoir plus sur tout le bénéfice que votre entreprise pourrait tirer de sa présence en Égypte ? Nous nous ferons un plaisir de vous présenter à nos partenaires de l’ITIDA (Agence égyptienne de développement de l’industrie des TIC), le bras informatique du ministère des TIC, qui offre une variété de services pour soutenir les multinationales œuvrant dans le secteur de l’informatique en Égypte.

Nous vous recommandons, en outre, d’assister à eLearning Africa 2016, la plus grande conférence panafricaine sur les TIC pour le développement, l’éducation et la formation (Le Caire, 24 au 26 mai). Cette manifestation dynamique est le lieu idéal pour discuter de nouvelles opportunités avec les leaders commerciaux, les décideurs politiques et les stratégistes qui sont à l’origine du boom technologique de l’Égypte. Co-organisée par le ministère des TIC et l’ITIDA, la conférence abritera une exposition d’entreprises internationales et locales et accueillera les leaders égyptiens de l’industrie des technologies.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.elearning-africa.com.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>