Aperçus de la conférence

Pratiques pédagogiques innovantes de l’AUF

logo_aufAssociation mondiale d’universités francophones ou partiellement francophones et acteur de référence de la coopération universitaire internationale, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) regroupe plus de 800 établissements sur tous les continents dans plus de 100 pays. Elle agit pour soutenir un espace scientifique d’excellence au service du développement des sociétés et ses dix bureaux régionaux pilotent ses interventions sur le terrain.

Fort de ce réseau international et de son ancrage régional, le Bureau Moyen-Orient (BMO) de l’AUF a défini quatre grands axes d’actions en direction de ses 59 établissements membres répartis dans 13 pays du Moyen-Orient : Soutenir la réforme structurelle des formations universitaires par l’innovation pédagogique ; Soutenir le nécessaire renforcement des capacités de recherche des universités ; Développer les activités au niveau régional, notamment à travers l’appui à la gouvernance universitaire et à la mise en place d’une démarche qualité ; Consolider sa politique de rayonnement régional et international à travers le soutien à des activités de valorisation de la francophonie, tout en promouvant avec force la diversité culturelle et linguistique propre à cette région du monde.

Le Bureau Moyen-Orient de l’AUF, basé à Beyrouth, accompagne ainsi les universités membres de l’AUF dans la région dans leur nécessaire marche vers la modernité, en promouvant notamment l’innovation par les formations et par la recherche. L’innovation pédagogique par les TIC constitue un axe majeur de la stratégie du BMO. Il dispose de 5 Campus numériques francophones (CNF) qui sont des relais des projets du Bureau sur le terrain, à Alexandrie, Damas, Alep, Tripoli et Djibouti.

Les CNF forment un vaste réseau de plus de 40 entités qui sont tous des lieux privilégiés de partage et de capitalisation des expériences. Ce réseau est ainsi à la fois un réseau humain de compétences, un réseau physique d’implantations adaptées à leur milieu universitaire, facilitant la structuration de l’offre pédagogique et scientifique par le recours au numérique, par les échanges, par la mise en œuvre des projets interuniversitaires et par l’appui aux projets opérationnels et innovants utilisant les TICE. Plus d’informations disponibles sur le site institutionnel : www.auf.org

Afin de renforcer encore davantage l’appropriation des TICE par le monde universitaire, l’AUF a signé en 2012 un accord avec le gouvernement tunisien pour la création de l’Institut de l’Ingénierie de la Connaissance et de la Formation à distance (IFIC). L’IFIC s’est donné pour missions de :

  • aider les établissements d’enseignement supérieur à faire face aux nouveaux défis de l’éducation en les appuyant dans la définition de leur politique d’enseignement numérique
  • offrir aux universités un espace de recherche dans le domaine des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE)
  • organiser un espace d’innovation favorisant le développement et la modernisation des systèmes éducatifs
  • favoriser l’intégration des systèmes d’information en milieu universitaire
  • encourager le développement d’une approche participative de la création des savoirs en respectant diversités culturelle et linguistique.

S’appuyant sur leur solide expertise en matière de TICE, le BMO à travers le Campus numérique Francophone (CNF) d’Alexandrie et l’IFIC organisent, en partenariat avec l’Université Senghor, université internationale de langue française au service du développement africain à Alexandrie, un TedUX sur les pratiques pédagogiques innovantes à l’occasion de la 11ème Conférence internationale sur les TIC appliquées au développement, à l’enseignement et à la formation « E-Learning Africa ».

Le TedUX – qui se tiendra lors de la conférence eLearning Africa 2016 – accueillera 4 intervenants qui aborderont ce thème selon différents points de vue. De l’animation de communautés en ligne, ou l’apport de la robotique, en passant par l’impact du numérique et des espaces et tiers lieux, jusqu’à l’accompagnement institutionnel. Les retours d’expériences mais aussi les conditions favorisant l’émergence de pratiques pédagogiques innovantes constitueront le fil rouge des quatre interventions.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>