Aperçus de la conférence

Comment devenir concepteur de formations en ligne

55-oeb-04-12-15-ph-271La création de formations en ligne requiert un certain nombre de compétences, notamment dans les domaines de l’enseignement, des médias et de la technique. Donald Clark exerce ce métier depuis 33 ans, a conçu et produit des centaines de formations en ligne et a embauché des dizaines de concepteurs interactifs et de chefs de projet. D’après lui, outre la possession de certaines compétences essentielles et souhaitables, il faut environ cinq ans pour devenir vraiment bon.

Par Donald Clark

Avant de présenter ces compétences plus en détail, je souhaiterais parler d’un talent que j’estime essentiel dans ce métier : l’écriture. Il faut être capable d’écrire de manière fluide, précise et persuasive. Si vous êtes lent et que l’écriture est pour vous une corvée, ce travail n’est pas fait pour vous. Lorsque vous recherchez des candidats, vérifiez s’ils savent et aiment écrire. Sont-ils actifs sur les réseaux sociaux ? Ont-ils un blog ? Hors ligne, ont-ils écrit un journal personnel ? Demandez des preuves de leurs compétences rédactionnelles. Allez j’arrête de raler.

Apprenez comment apprendre

Les concepteurs travaillent dans le monde de l’apprentissage, il est donc utile qu’ils possèdent des connaissances sur la théorie de l’apprentissage. Si vous voulez un rapide résumé de 2500 years of learning theory, the good, the bad and the ugly (2 500 ans de théorie sur l’apprentissage, le bon, le mauvais et le pire), regardez ma conférence YouTube sur le sujet. Si vous venez de vous dire : « tiens, il n’a pas fourni de lien », alors ce travail n’est pas fait pour vous. Vous devez être capable de trouver des choses et de faire des recherches. Ce document résume des années de lecture et de réflexion sur le sujet.

Un autre conseil, lisez Make It Stick de Brown, Roediger et McDaniel. Ce qui rend ce livre fascinant, c’est l’analyse pointue qu’il fait des travaux de recherche contemporains qui ont été menés sur les meilleures méthodes d’apprentissage, en laissant de côté toutes les pseudo-théories.

Le message de loin le plus important de cet ouvrage apparaît dès le début, lorsque les auteurs annoncent sans ménagement que la plupart des bonnes théories d’apprentissage sont contraires à toute logique. Ils commencent par expliquer pourquoi la plupart des étudiants sont induits en erreur par des établissements qui leur proposent de mauvaises stratégies d’étude. Intuitivement, lire, surligner, souligner et relire semble productif, mais les preuves montrent qu’il s’agit d’une stratégie d’apprentissage totalement inutile. De fait, les études montrent que nous sommes tous de très mauvais juges de notre propre apprentissage. Les stratégies optimales d’apprentissage résident dans la « pratique » et une partie de cette pratique est contraire à toute logique.

Nous nous imaginons que nous maîtrisons quelque chose, mais il s’agit souvent d’une illusion. Il est facile d’avoir l’impression d’apprendre lorsque les choses sont faciles : relire, souligner, répéter… mais cela ne fonctionne pas. Pour apprendre efficacement, il faut rendre les choses plus difficiles et utiliser quelques astuces contraires à toute logique. Les auteurs expliquent clairement pourquoi la recherche ne consiste PAS à apprendre par cœur, l’accusation qui est généralement portée contre eux, histoire de mettre fin à cette rumeur avant qu’elle ne germe davantage.

L’apprentissage doit demander des efforts, ce qui explique pourquoi l’apprentissage en ligne peut être aussi efficace. C’est aussi ce que la plupart des gens que j’admire dans le monde de la formation disent depuis des années : Schank, Downes et la plupart des scientifiques cognitifs universitaires. Par effort, ils pensent principalement à la pratique de la récupération. C’est LA stratégie qu’ils n’arrêtent pas de mentionner. Utilisez votre cerveau pour retrouver ou faire ce que vous pensez savoir. Questions sur des cartes, tests simples (et non à choix multiple), tout ce qui permet de faire travailler le cerveau par le biais d’un rappel actif, non seulement consolide ce que vous savez (et qui s’oublie si facilement) mais peut même avoir un impact encore plus fort, en termes de mémorisation et de rappel ultérieur, que la première exposition à l’information. C’est une découverte cruciale. Le rappel des connaissances est beaucoup plus puissant que l’enseignement en lui-même.

L’ouvrage présente les recherches les plus récentes menées dans le domaine des sciences cognitives sur la manière dont nous apprenons. (Dieu merci, Vygotsky ne figure pas au sommaire de cet ouvrage.) Il résulte de plus de dix ans de recherches axées sur l’« Utilisation de la psychologie cognitive pour améliorer les pratiques éducatives ». Pratique, il donne de nombreux conseils sur la manière d’enseigner et sur la manière d’apprendre, l’idée étant qu’il est indispensable de savoir comment apprendre pour pouvoir bien enseigner.

150 conseils sur la formation en ligne

Tout d’abord, partez à la découverte de certains concepts généraux tels que l’apprentissage mixte, le 17:20:10 et la classe inversée. Il s’agit de quelques idées qui vous familiariseront avec les théories plus larges. Elles définissent le contexte de votre apprentissage en ligne. Pour obtenir un rapide résumé et une critique de ces concepts, voir mon article 7 things Blended Learning is NOT (7 choses que l’apprentissage mixte n’est PAS).

Sur les caractéristiques spécifiques au design, j’ai écris 150 conseils et, plutôt que de les résumer, je vais simplement vous fournir les liens vers mon blog (donaldclarkplanb.blogspot.co.uk) :

10 challenging ways to get the best from your SMEs (10 moyens édifiants de tirer le meilleur de vos PME)

10 ways to make badass INTROs in online learning (10 moyens pour faire des INTRODUCTIONS badass dans la formation en ligne)

10 bloody good reasons for using much-maligned TEXT in online learning (10 bonnes raisons d’utiliser le TEXTE si décrié dans la formation en ligne) 

10 things you really need to know about READING on screen for effective online design (10 choses que vous devez savoir sur la LECTURE sur écran pour garantir l’efficacité du design en ligne)

10 text layout FAILS in online learning (10 ÉCHECS de présentation de texte dans la formation en ligne)

10 essential online learning WRITING TIPS in online learning (10 CONSEILS DE RÉDACTION essentiels pour la formation en ligne)

10 stupid mistakes in design of MULTIPLE CHOICE questions (10 erreurs stupides dans la conception de questions À CHOIX MULTIPLE)

10 essential points on use of (recall not recognition) OPEN RESPONSE questions (10 points essentiels sur l’utilisation des QUESTIONS OUVERTES (rappel et non reconnaissance))

10 sound pieces of advice on use of AUDIO in online learning (10 conseils solides sur l’utilisation de l’AUDIO dans la formation en ligne)

10 ways based on research to use VIDEO in online learning (10 moyens, basés sur des travaux de recherche, d’utiliser la VIDÉO dans la formation en ligne)

10 ideas on use of much maligned TALKING HEAD videos in online learning (10 idées sur l’utilisation des vidéos avec EXPOSÉS VERBAUX si décriées dans la formation en ligne)

10 essential rules on the use of ANIMATION in online learning (10 règles essentielles sur l’utilisation de l’ANIMATION dans la formation en ligne)

10 ways to design challenging online SCENARIOS (10 moyens de créer des SCÉNARIOS en ligne stimulants)

10 unusual ways to make SPACED PRACTICE happen in online learning (10 moyens inhabituels d’introduire la PRATIQUE ESPACÉE DANS LE TEMPS dans la formation en ligne)

10 ways to avoid snafus in VIRTUAL webinars (10 moyens d’éviter le snafus dans les WEBINARS virtuels)

Conclusion

J’écris sur l’apprentissage en ligne depuis de nombreuses années. Ce n’est pas un travail facile, mais c’est un travail enrichissant. Si vous aimez apprendre de nouvelles choses, écrire, analyser, interagir avec les gens et créer des expériences en ligne, ce travail est peut-être fait pour vous. Contrairement à l’enseignement dans une salle de classe ou dans un amphithéâtre, où vous n’enseignerez jamais à plus de quelques milliers de personnes dans votre carrière, vous toucherez probablement des dizaines, des centaines de milliers ou même des millions d’étudiants. Bonne chance !

Retrouvez Donald Clark lors d’un atelier de pré-conférence eLearning Africa, le mardi 24 mai 2016.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>